Rechercher
  • Sofie

Quels sont les avantages des cosmétiques biologiques ?

Mis à jour : 23 août 2019


Ils sont de plus en plus présent dans les publicités, et les magasins. Mais il ne faut pas les confondre avec les produits dit "naturels" des grandes marques qui surfent sur la tendance, qui n'ont de naturel que la couleur verte présente sur leurs étiquettes. Je parle là des vrais cosmétiques biologiques certifiés. Quand on n'y connaît rien, et qu'on a l'habitude d'utiliser des cosmétiques dit conventionnels depuis des années, on peut se demander, quel est la différence ?


Les produits biologiques sont avant tout exempts de pesticides. Même si on sait, que de nos jours les pesticides sont partout, dans l'air, dans la terre, et parfois chez l'agriculteur d'à côté. Il y a tout de même une grande différence, entre des pesticides vaporisés à même la plante, et ceux présents en plus petite quantité dans notre quotidien.


Ensuite, les labels ou certifications biologiques imposent une liste d’ingrédients admis limitée. Vous n'y trouverez donc pas de parabens, d'allergènes, d'irritants, d'huiles minérales, et de silicones. Il existe différents labels pour les cosmétiques biologiques, voyons ensemble les deux labels principaux qui sont présents régulièrement sur nos produits :


Le label cosmébio en vert consiste à avoir:

- 95% minimum d'ingrédients naturels ou d'origine naturelle.

- 95% minimum d'ingrédients végétaux biologiques.

- 10% minimum des ingrédients du produit fini biologiques. (le pourcentage est peu élevé, car l'eau et les minéraux ne sont pas cultivés).


Pour obtenir ce label, la marque doit également respecter quelques valeurs éthiques :

- commerce équitable, respect de la biodiversité, responsabilité sociale… - Le respect de la nature et le soutien à l’agriculture biologique.

Le label Ecocert impose également un certain nombre de contraintes, pour garantir un produit cosmétique respectueux de l’environnement, il vérifie :


- L’absence d’OGM, parabens, phénoxyéthanol, nanoparticules, silicones, PEG, parfums et colorants de synthèse, ingrédients provenant d’animaux (sauf produits naturellement par eux : lait, miel…).


- Un seuil minimum d’ingrédients naturels et issus de l’agriculture biologique à atteindre pour obtenir la certification : dans tous les cas, 95% minimum du total des ingrédients doivent être naturels ou d’origine naturelle.


La mention cosmétique biologique apposée en dessous du label Ecocert signifie que les ingrédients végétaux sont biologiques à 95 %, et que 10 % de l'ensemble doit être biologique. La mention cosmétique écologique peut être parfois également présente sous le label, il contient moins d'ingrédients biologiques que ce dernier, car les ingrédients végétaux sont biologiques à 50%, et 5 % de l'ensemble doit être biologique.


Dans tous les cas, ces deux labels ont l'obligation d'utiliser des matières recyclables, telles que : le verre, l'aluminium, le carton, le pet, etc. Ils ont l'interdiction d'utiliser du PVC, et sont incités à limiter le suremballage.



Mais alors, pourquoi les cosmétiques conventionnels ne sont pas autant encadrés ? Et que contiennent-ils ?

Pendant des années, j'ai acheté des cosmétiques de marques conventionnelles, jusqu'au jour ou j'ai vu un documentaire expliquant tous les ingrédients nocifs qui pouvaient être présent dans ceux-ci. Je vous avoue qu'il m'a fait assez peur, et c'est à ce moment-là que j'ai commencé à regarder les étiquettes de mes produits de beauté. J'ai donc découvert tous les ingrédients dérivés du pétrole que j'appliquais sur ma peau tous les jours depuis des années. Voici un exemple des ingrédients qui composaient mon fond de teint :


- du cyclopentasiloxane, qui est un perturbateur endocrinien suspecté, de la famille des silicones, utilisé pour son toucher doux.

- Du dimethicone, qui est un silicone, également présent pour donner un toucher doux.

- Du phenoxyethanol, et du chlorphenesin, qui ont un fort potentiel sensibilisant et irritant, c'est-à-dire qu'il peut provoquer de l'urticaire et des dermatites. Il est utilisé pour inhiber le développement des micro-organismes.

- Le tetrasodium EDTA, qui est un irritant, qui pourrait être source d'eczéma, et qui est très irritant pour les yeux.

- Du butylphenyl methylpropional, qui est un perturbateur endocrinien suspecté, et allergisant. Il est présent uniquement pour masquer l'odeur d'un autre ingrédient.


Vous allez me dire : mais c'est quoi un perturbateur endocrinien ? Eh bien c'est des substances chimiques présentes dans certains cosmétiques, produits ménagers, bouteilles en plastique, et j'en passe... qui entrent en interaction avec nos hormones, entraînant d'éventuels effets néfastes sur nos organes, ou le système reproductif. Donc susceptible de favoriser le cancer du sein, et des difficultés à tomber enceinte par exemple. Étant donné qu'ils sont présents dans notre quotidien, sans qu'on ne s'en rende compte, il est préférable d'éviter l'effet cocktail en s'en badigeonnant sur le visage à tout bout de champ.


Et pour les silicones, quels sont leurs effets : ils sont présents dans de très nombreux fonds de teint, et autre cosmétiques, car ils aident à camoufler les imperfections, en donnant une impression de peau douce et lisse. Mais tout ça n’est que temporaire, car quand un ingrédient bouche votre peau, c'est à ce moment-là que les boutons, et points noirs pointent le bout de leur nez ! C'est ainsi que les silicones vont empirer l’état de votre peau au lieu de la soigner. En plus de ça, la plupart des silicones mettent des centaines d'années à se dégrader complètement, et parfois partiellement, c'est ainsi qu'on les retrouve dans les milieux aquatiques.


Je sais dorénavant pourquoi j'ai utilisé ce fond de teint pendant des années... Il contenait tellement de produits chimiques présent pour l'effet doux, soyeux, couvrant, lissant, etc, qu'il camouflait bien mes boutons. En effet, c'était un fond de teint parfaitement couvrant qui ne laissait pas ma peau respirer, et qui n'arrangeait en rien mon acné, je pense même que ces différents fond de teint ont aggravé ma peau au fil des années. Ces grandes marques de maquillage professionnelles ne prennent pas en compte votre bien-être et votre santé, ils privilégient seulement le rendu final et immédiat, alors que sur le long terme tous ces produits mélangés les uns aux autres peuvent faire beaucoup de mal à votre peau.


Alors oui, le maquillage biologique n'est pas aussi couvrant (même s'il s'améliore, et on peut trouver désormais de très bons fonds de teint biologiques), mais il a l'avantage d'avoir un rendu plus naturel, tout en prenant plus grand soin de votre peau. Et puis à mon avis, le teint est plus joli quand il est maquillé légèrement. Alors on banni l'effet plâtre, qui ne laisse rien apparaître en dessous, et qui peut cacher nos jolies taches de rousseur, ou la jolie couleur naturelle de notre peau.


Si vous êtes soucieuses des ingrédients de vos produits de beauté, je vous conseille de jeter un coup d’œil sur le site UFC que choisir, vous y trouverez une liste des ingrédients à éviter. Je vous conseille également de télécharger l'application clean beauty, vous pourrez ainsi y scanner la liste des ingrédients de vos cosmétiques, celle-ci vous mettra en garde sur les composants les plus nocifs. Elle contient également un glossaire alphabétique qui répertorie tous les ingrédients pouvant être présents dans vos produits, ainsi que leur dangerosité, et leur rôle.


J'espère que mon article vous aura convaincu à passer à la cosmétique biologique si ça n'était pas encore le cas. Dans tous les cas, je vous invite à laisser un commentaire pour partager vos avis et vos réactions, pour cela, ça se passe à la fin de la rubrique blog de mon site.


A bientôt !











Conseil en image à domicile sur Genève, Annemasse et alentours.​​

Contact : Sefiji Sofie /  sofie@nioumiconseil.com

  • Pinterest Social Icon
  • Facebook Social Icon

Copyright © 2020 Niou mi Conseil  -  site créé avec Wix par Sefiji Sofie